Couverture PUCK n°17
  • Couverture PUCK n°17
  • PUCK n°17
  • PUCK n°17
  • PUCK n°17
  • PUCK n°17
  • PUCK n°17
  • PUCK n°17
  • PUCK n°17
  • PUCK n°17

PUCK n°17

24,00 €
TTC

L’une des fonctions essentielles de la critique théâtrale est d’accompagner les artistes dans leur recherche, et d’approcher la création et l’innovation d’un large public. Qu’en est-il aujourd’hui dans le domaine de la marionnette ?

Quantité

Ce numéro se propose de réfléchir sur les difficultés et les préjugés que la critique théâtrale a toujours rencontrés à approcher la marionnette, difficultés grandissantes au vu des changements apportés par les relations interdisciplinaires qui ont placé la marionnette au croisement de recherches théâtrales contemporaines. Les spectacles de marionnettes, vite classés dans la catégorie « enfance » souffrent de cette étiquette, mais aussi de la crise qui a investi la presse écrite avec la conséquence que la place consacrée aux comptes-rendus de spectacles s’est réduite comme une peau de chagrin. Cette situation est en train de transformer ou déformer aussi la fonction des critiques qui, devant le risque de perdre le contact avec un public stable et fidélisé, donnent parfois l’impression de devoir (ou de vouloir) plaire ou peut-être ne pas déplaire, sinon complaire. De nouvelles formes de critique sont en train de se mettre en place sur le net : les blogs, les forums, le bouche-à-oreille sont un moyen de partager l’information et faire circuler les idées, mais ces formes peuvent-elles remplacer l’une des fonctions essentielles de la critique : celle d’accompagner les artistes dans leur recherche, d’approcher la création, l’innovation d’un large public ?


Articles de : Brunella Eruli, Didier Plassard, Cristina Grazioli, Nini Beltrame, Nicole Mossoux, Renaud Herbin, Jean-Pierre Han, Dorothy Max Prior, Penny Francis, Julie Sermon, Luca Scarlini, Ani Milenkova, Fernando Marchiori, Ana Alvarado, Nora Lia Sormani , Joan Baixas, Jean-Luc Matteoli, Christian Carrignon, Mathieu Braunstein, José Alberto Ferreira, João Paulo Seara Cardoso, Basil Jones, Lee Breuer.

 

SOMMAIRE :
Brunella Eruli : Points critiques
Jean Pierre Han : Critique dramatique et marionnettes
Didier Plassard : Marionnettes réalistes, hyperréalistes
Cristina Grazioli : Rilke critique de Maeterlinck
Dorothy Max Prior : Rien que du théâtre
Joao Paolo Cardoso : Critique, Contemporanéité, autocritique, amour…
Fernando Marchiori : Espace de l’interrogation
Valmor Nini Beltrame : Évaluer ou dialoguer ?
Ana Alvarado : Dialogue entre critique et artiste
Luca Scarlini : Difficulté du simulacre
Nicole Mossoux : Comment aborder un spectacle transdisciplinaire
Basil Jones : J’aime quand vous respirez
Lee Breuer : Travailler avec le bois
Joan Baixas : De l’art, du vent et des marionnettes
José Alberto Ferreira : Faut-il blogger ?
Penny Francis : Critique et marionnettes
Alain Recoing et Julie Sermon : Éduquer ou convaincre le public
Ani Milenkova : Marionnettes et idéologie
Nora Lia Sormani : Critique et marionnettes pour enfants
Mathieu Braunstein : Sales marionnettes
Renaud Herbin : Soulève-toi
Jean-Luc Mattéoli : L’atelier
Christian Carrignon : Un théâtre fait à la main

15 Produits

Fiche technique

6. Format
18,5 x 24 cm
1. Titre
PUCK n°17
2. Sous-titre
Le point critique
3. Auteur(s)
Collectif dirigé par Brunella Eruli
6. Nbr de page
168 pages
7. Date de Parution
Décembre 2010
8. ISBN
978-2-35539-122-4
4. Domaine(s)
Spectacle / Marionnettes
5. Genre
Revue spécialisée
99. Co-édition
Institut international de la marionnette et l’Entretemps
ISSN
0993-0701