Liste des produits de la marque Les auteurs de "Puck 20"

Paolo Albani est  écrivain, poète et artiste. Il dirige le magazine littéraire Techne et est membre du Collège de Pataphysique et de l’OPLEPO, équivalent italien de l’OULIPO. Il est l'auteur d'un dictionnaire : Aga magéra difúra. Dizionario delle lingue immaginarie (Zanichelli, 1994) et rend hommage à Raymond Queneau avec Forse Queneau. Enciclopedia delle Scienze Anomale (Zanichelli, 1999). 

 

Hélène Beauchamp, maître de conférence à l'université de Toulouse II /  Le Mirail, s'intéresse à l'évolution du théâtre professionnel au Québec et au Canada français au XXe siècle. Cofondatrice du département de théâtre de l'université d'Ottawa en 1970 et de la Maison Théâtre à Montréal en 1980, elle a mis en place le Centre de recherches théâtrales de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM en 1995. Elle a notamment publié DynamO Théâtre - Théâtre de mouvement acrobatique. Genèse et évolution d'une forme théâtrale, (Duchesne, 2003) et Les théâtres de création au Québec, en Acadie et au Canada français, (VLB, 2005).


Maurizio Bettini est professeur de philologie à l'université de Sienne. Il y a fondé le Centre d'anthropologie de l'Ancien Monde. Collaborateur régulier de La Repubblica, il a notamment publié  : l ritratto dell'amante , un'antropologia dell'immagine scritta a partire dai miti e dai racconti che parlano di immagini (Einaudi, 1992), et Affari di famiglia (Il Mulino, 2009).


Romeo Castellucci est un metteur en scène, homme de théâtre, plasticien et scénographe italien, très actif dans le théâtre d’avant-garde européen depuis les années quatre-vingt. Son travail, réunissant toutes les expressions artistiques, s’est révélé comme l’une des composantes les plus radicales du théâtre italien contemporain. Il lance en 2002 un vaste projet intitulé Tragedia Endogonidia, système de représentation ouvert dans lequel la pièce se transforme au fil du temps et selon le parcours géographique et les lieux où elle est présentée. Fréquemment invité au Festival d’Avignon, il y présente en 2011 l’œuvre polémique Sul concetto di volto nel figlio di Dio [Sur le concept du visage du fils de Dieu].

 

Marion Chénétier-Alev est maître de conférence en Études théâtrales et Littérature française à Tours. Elle a dirigé l'ouvrage Le texte critique : expérimenter le théâtre et le cinéma au XXe et XXIe siècle (Presses universitaires François-Rabelais, 2013) et Le théâtre des fous  /  Drama for fools d’Edward Gordon Craig (avec Marc Duvillier et Didier Plassard,  Institut international de la marionnette et les éditions l’Entretemps, 2012).

 

Brunella Eruli est décédée en août 2012, elle était professeur à l’université de Sienne et rédactrice en chef de la revue Puck – La marionnette et les autres arts. Elle a consacré de très nombreux travaux à la marionnette et à la littérature moderne et contemporaine, et publié notamment Jarry, i mostri dell’immagine (Pacini, 1982), Dal futurismo alla patafisica : percorsi dell’avanguardia (Pacini, 1994), L’obiettivo e la parola (ETS, 1995) ainsi qu’un volume d’Entretiens de Tadeusz Kantor (Carré, 1996). Elle était aussi membre du Collège de Pataphysique et de l’OPLEPO.

 

Helga Finter est professeur d'esthétique et de théorie théâtrale à l’Institut d'études théâtrales de l’université de Gießen qu’elle a dirigé jusqu’en 2002. Elle a publié des études sur la poésie futuriste italienne, Semiotik des Avantgardetextes (M.B. Metzler, 1980), sur les utopies théâtrales de Mallarmé, Jarry, Roussel et Artaud, El espacio subjetivo (Ediciones Artes del Sur, 2006), sur Georges Bataille, Bataille lesen (Wilhelm Fink, 1992), le théâtre contemporain, Grenzgänge (Gunter Narr, 1998) et la théorie et la pratique de l’image après le 11  septembre Das Reale und die (neuen) Bilder (Peter Lang, 2008).

 

Cristina Graziolest professeur associé en histoire du théâtre à l'université de Padoue. Elle a notamment publié Lo specchio grottesco. Marionette e automi nel teatro tedesco del primo Novecento (Esedra, 1999), Luce e ombra. Storia, teorie e pratiche dell'illuminazione teatrale (Laterza, 2008), l'anthologie Drammi dell'Espressionismo (Costa & Nolan, 1996) ainsi que les Scritti sul teatro de Rainer Maria Rilke (Costa & Nolan, 1995, avec Umberto Artioli) et Drammaturgie della Quête (Esedra, 2006, avec Elena Randi).

 

Mariangela Gualtier, dramaturge, a fondé en 1983 avec Cesare Ronconi le Teatro Valdoca à Cesana. Sa production théâtrale s’est enrichie dans les années 2000 d’une activité poétique, accompagnée de lectures et de performances. Elle a notamment  publié Nei leoni e nei lupi (Quademi del battello, 1997) et Bestia di gioia (Einaudi, 2010).

 

Didier Plassard, après avoir longtemps enseigné à Rennes, est professeur en Études théâtrales à l'université Montpellier III. Auteur de deux ouvrages (L'Acteur en effigie, L'Âge d'homme-Institut international de la marionnette, 1992, et Les Mains de lumière, Institut international de la marionnette, 1996, réédition 2005) et de très nombreux articles et études, il a également publié avec Marion Chénetier-Alev et Marc Duvillier, l'édition bilingue, par l'institut international de la marionnette et les éditions l’Entretemps du Drama for fools d'Edward Gordon Craig.

 

Peter Schumann: « Je suis marionnettiste et je vis avec mon épouse à Glover, dans le Vermont (USA). Nous avons fondé le Bread and Puppet Theater en 1963 à New York. Nous avons foi dans le théâtre de marionnettes, et nous considérons qu'il représente un langage sain et puissant qui peut toucher les hommes, les femmes et les enfants; nous espérons que nos spectacles sont vrais, qu'ils disent ce qui doit être dit, et qu'ils vous apportent divertissement et lumière.»

 

Peter Sellars est metteur en scène d'opéra, de théâtre et de cinéma. Il est nommé directeur artistique de la Boston Shakespeare Company, en 1983. Il occupe ce même poste à l'American National Theater au Kennedy Center à Washington l’année suivante, puis pour le Los Angeles Festival en 1990 et 1993. Il a mis en scène Don Giovanni, Le marchand de Venise ou encore Tristan et Iseut. En parallèle, il enseigne la culture artistique et mondiale à UCLA.

 

Javier Swedsky, diplômé de l'ESNAM et de l’Institut d’études théâtrales de Paris III, a travaillé pour la compagnie argentine El periférico de Objetos entre 1999 et 2001 et pour l'Escuela de Títeres de Neuquén.  En 2003, dans le cadre du programme Recherche et Expérimentation de l'IIM, il crée le spectacle Mes choses favorites (My favorite things) un solo coécrit et mis en scène par Marie Vayssière. Depuis 2011, il réalise la mise en scène de ses spectacles pour comédiens, objets et marionnettes et travaille pour le Théâtre de l’œil de Montréal, dans l’écriture, la mise en scène et la co-conception. Il participe à plusieurs projets franco-argentins comme traducteur, assistant, interprète, concepteur et réalisateur d’objets.

 

Neville Tranter, marionnettiste australien, a fondé en 1976 le Stuffed Puppet Theatre. Il est devenu l'un des maîtres incontestés de l'art de la marionnette à taille humaine, invité dans presque toutes les grandes académies en Europe pour des ateliers et des master-class.
 Il a produit plusieurs spectacles au Théâtre de la Marionnette à Paris dont Schicklgruber et Frankenstein. Avec Holland Diep, Neville Tranter a pris part en 2005 à la réalisation d'un opéra de Xenakis : Oresteia. 
En 2007 il a été le directeur invité de la Freitagsakademie de Berne en Suisse pour Acis et Galatée de Haendel et Didon et Énée de Purcell.

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)