Maxa
  • Maxa
  • Maxa
  • Maxa
  • Maxa
  • Maxa
  • Maxa
  • Maxa
  • Maxa
  • Maxa

Maxa

27,00 €
TTC

Marie-Thérèse Beau, dite Maxa, est aujourd’hui méconnue. Pourtant, elle fut une idole du théâtre du Grand-Guignol, la victime privilégiée de ce théâtre longtemps sous-estimé.

Quantité

Maxa fut la diva du Grand-Guignol à la Belle Époque et dans les Années folles. Elle sut crier le répertoire d’épouvante d’André de Lorde – alors conservateur de la bibliothèque de l’Arsenal – comme la Champmeslé sut chanter Racine. Elle-même se définissait comme la femme la plus assassinée du monde et poussait les plus beaux cris de gorge de l’histoire du théâtre.
Pourtant, cette diva du cri d’effroi tombe dans un oubli total après la seconde guerre mondiale. Vilain petit canard de sa famille, elle n’eut personne pour la rappeler aux bons souvenirs des historiens du théâtre. À partir de la presse de l’époque, des programmes et aussi de témoignages personnels, Agnès Pierron propose la première biographie — la plus complète possible — de la Rachel de tous les martyrs. À travers la vie et la carrière de Maxa, nous redécouvrons le théâtre du Grand-Guignol mais aussi cette « Belle Époque » riche de création et de liberté, où les comédiens n’avaient pas encore besoin de faire du cinéma pour être adulés.
« “Tu es mon caprice.” C’est, pour moi, la plus belle déclaration d’amour qui soit. Je peux le dire : Maxa est mon caprice. Peut-être, parce qu’elle n’est pas mon genre, ou bien parce que je me suis projetée en elle. Toujours est-il que, au fil du temps — quinze ans de passion — elle est devenue ma petite chérie. A priori, sur elle, on ne sait presque rien. Rejetée par sa famille et délaissée par le milieu du théâtre. Mise à la fosse commune l’année même où ce livre paraît. De l’étoffe dont est faite cette biographie la trame se veut visible. Les différentes péripéties de mes recherches sont racontées. Parce que la reconstitution, mi-relatée, mi-rêvée d’une vie, est une suite d’aventures dignes d’une traversée de l’Orégon en pirogue. Et, tout autant, une source de jouissance. » Agnès Pierron.

 

Table des matières

Du caniche au loup
Marie-Thérèse
Maxa
Miss Lola
Ève
Diane
Raphaël
Sonia
René
Clara
Suzanne
Barry
Denise et Pierre
Alice et Marilyn
La carrière dramatique de Maxa et quelques éléments biographiques

Annexes

L’Homme Nu

Bibliographie 

16 Produits

Fiche technique

6. Format
15 x 21 cm
1. Titre
Maxa
2. Sous-titre
La femme la plus assassinée du monde
3. Auteur(s)
Agnès Pierron
6. Nbr de page
384 pages
7. Date de Parution
Mai 2011
8. ISBN
978-2-35539-125-5
4. Domaine(s)
Théâtre
5. Genre
Biographie