Newsletter

PayPal

La Violence du quotidien

La Violence du quotidien

Cet essai collectif propose un panorama varié des œuvres dramatiques actuelles mettant en scène la « violence du quotidien » dans le contexte sociétal postmoderne. Se trouvent ainsi réunis, de façon inédite, plusieurs grands noms du théâtre et du cinéma contemporains : Werner Herzog, Bruno Dumont, Angelica Liddell, Marie Ndiaye, Martin Crimp...

Plus de détails

  • Genre : Essai
  • Format : 15 x 21 cm
  • Pages : 320


26,00 € TTC

Le théâtre et le cinéma contemporains se passionnent pour l’humanité ordinaire et les espaces familiers, mais ce quotidien, en apparence anodin, finit toujours par se teinter d’une inquiétante étrangeté. Il est le lieu des ruptures et des transgressions. La barbarie s’y présente sous les traits des êtres proches, chaque individu ayant sa part d’ombre faite de blessures intimes, les frontières du Bien et du Mal s’estompent, les violences domestiques s’entremêlent à la violence de l’Histoire et à celle, plus sournoise, de la pression sociale et des rapports de pouvoir. L’objectif de cet ouvrage collectif est de proposer un panorama varié des œuvres dramatiques (Howard Barker, Roméo Castellucci, Martin Crimp, Magnus Dahlström, Emma Dante, Sarah Kane, Franz Xaver Kroetz, Angelica Liddell, Marie Ndiaye, Botho Strauss, Matéi Visniec…) ou cinématographiques (Bruno Dumont, Laurent Cantet, Nicole Garcia, Giannis Oikonomidis, Nicolas Winding Refn…) mettant en scène « la violence du quotidien » dans le contexte sociétal postmoderne, à « l’ère du vide » (Gilles Lipovetsky) et de la désaffection idéologique et politique. Ici le quotidien retrouve tout le potentiel subversif qu’il avait par exemple dans le théâtre d’August Strindberg à la fin du xixe siècle. Quels sont les principaux problèmes d’ordre esthétique, dramaturgique ou scénographique posés par la représentation de cette violence ? Quels en sont les différents aspects (diffuse et insidieuse dans les scènes de la vie ordinaire ou spectaculaire lorsqu’elle martyrise les corps ; hyperréaliste ou stylisée ; véhiculée par les mots ou les images). En quoi est-elle, à l’aube du xxie siècle, le lieu privilégié de l’expérimentation artistique et du renouvellement des formes ?

 

Ouverture

Introduction, par Florence Thérond

Règne de la violence : mythe et quotidien. Quelques exemples d’agressions dans le théâtre de Botho Strauss, par Philippe Marty


Scènes de la violence ordinaire

Figures mythologiques de la violence contemporaine, par Julie Sermon

Violence des échanges en milieu plus ou moins tempéré : la représentation du travail dans le théâtre contemporain, par Armelle Talbot

La violence du quotidien dans le cinéma grec contemporain : le réalisateur Giannis Oikonomidis, par Kostoula Kaloudi

Sur le seuil : la violence évasive de Marie Ndiaye, par Joëlle Chambon

Castellucci, Purgatorio : scénographie de la violence ordinaire, par Lydie Parisse


Pour un théâtre de l’horreur acoustique 

L’Effet tempête de la transsubstantation théâtrale : descente de la violence dans le corps théâtral, par Liza Kharoubi

Le pouvoir des mots : la violence hors-scène dans Fewer Emergencies et Getting Attention de Martin Crimp, par Aloysia Rousseau

Un spectateur collaborateur de l’inimaginable : le théâtre de la catastrophe d’Howard Barker, par Ophélie Landrin

La représentation de la violence faite à la femme dans le théâtre de Matei Visniec, par Annick Asso

La violence intime chez Mayenburg : une clinique de l’Homme contemporain, par Johannes Landis

Quand la tragédie est en amont : théâtre et théâtralité dans l’œuvre de Chloé Delaume, par Annie Pibarot

 

Le spectacle de la violence

Fantasmatique du meurtre. À propos du snuff movie, par Frédéric Astruc

De la monstration à l’abjection : à propos de la mise en image de la violence dans le cinéma contemporain, par Loig Le Bihan

Sarah Kane et Angelica Liddell : violence compassionnelle et éthique du théâtre, par Hélène Beauchamp

Inceste familial, emprise maternelle et violence sexuelle dans le théâtre d’Emma Dante, par Corinne Fortier

Violences du paysage et figures de l’ensauvagement : à partir de Aguirre ou la colère de Dieu de Werner Herzog et de Valhalla Rising de Nicolas Winding Refn, par Denis Mellier

Le couple mis à nu par sa violence même : sexualité et violence dans le cinéma de Bruno Dumont, par Olivier Maillart

De l’extrême violence du désir créateur dans le travail cinématographique de Dietmar Brehm, par Gabrielle Reiner

 

  • 1. Titre : La Violence du quotidien
  • 2. Sous-titre : Formes et figures contemporaines de la violence au théâtre et au cinéma
  • 3. Auteur(s) : Ouvrage dirigé par Florence Thérond
  • 4. Domaine(s) : Arts et spectacles
  • 5. Genre : Essai
  • 6. Format : 15 x 21 cm
  • 6. Nbr de page : 320
  • 7. Date de Parution : 2015
  • 8. ISBN : 978-2-35539-201-6

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

26 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...