Newsletter

PayPal

Auteurs de "Poétique du numérique 3"

Daphné Vignon

Doctorante, mène une analyse comparée des récits du politique de la France classique et de l’Allemagne romantique et des modèles antiques qui les ont inspirés. Elle fait partie du centre de recherche « l’Amo, l’Antique, le Moderne » rattaché à l’UFR Lettre et Langages de l’Université de Nantes.

 

Patrick Baudry 

Professeur de sociologie à l’université Bordeaux Montaigne. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages portant sur les attitudes devant la mort (Une Sociologie du tragique, Cerf, 1986 ; La place des morts, Armand Colin, 1997 ; Le Deuil impossible, Eshel 2001 ; Le Mourant, M-Editer, 2006 ; Pourquoi des soins palliatifs ?, Châtelet-Voltaire, 2013), les imaginaires sexuels et le corps (Le Corps extrême, L’Harmattan, 1991 ; La Pornographie et ses images, Press-Pockett, 2001) et la ville (Violences invisibles, Éditions du Passant, 2004 ; La Ville, une impression sociale, Circé, 2012).

 

Franck Cormerais

Professeur des Universités, Laboratoire MICA  EA 4426, Docteur en philosophie (Paris 1), Docteur en science de l’information et de la communication (Paris XIII).  Responsable de l’axe prioritaire Humanités Digitales de l’université. Membre de PEKEA (Political and Ethical Knowledge on Economic Activites), membre de la société Française des sciences de l’information et de communication, Membre de l’AEIRI. Responsable et coresponsable de  Poétique(s) du numérique, 1, 2, 3. Ouvrage  récent  avec Pierre Musso : La  Société  éclatée : le  retour de l‘objet  Local, Éditions de l’Aube, 2014.    

   

Cécile Croce

Maître de Conférences habilité à Diriger des Recherches en Esthétique et Sciences de l’Art à l’Université Bordeaux Montaigne et Chef de Département Carrières Sociales à l’IUT Bordeaux Montaigne. Son approche de l’art est plurielle, avec une spécialisation en Esthétique psychanalytique, dans le domaine des arts plastiques élargis à la performance et au numérique. Enseignante en théories et en pratiques artistiques, elle est également Responsable des séminaires de l’axe 4 du laboratoire MICA (« création, production, expérience ») et commissaire d’expositions (« Florilèges » ; « Post-faces »). Elle est coorganisatrice du colloque « L’art des villes » (février 2015, Bordeaux).

 

Rodolphe Dalle

Enseigne l’expression-communication à l’IUT de Nantes (Université de Nantes). Il s’intéresse à l’imaginaire de l’inspiration poétique, aux questions de poétiques ainsi qu’aux œuvres de Marcel Schwob, d’Hervé Guibert et de Bernard Noël. Ses travaux portent également sur la didactique de la communication. Il a publié une quinzaine d’articles et chapitres d’ouvrage sur ces thématiques et coordonné Didactique de la communication, L’Harmattan, 2013.

 

Henry Elophe

Photographe, WebDesigner, infographiste 3D spécialiste de la photogrammétrie et de l’impression 3D. Il inscrit son travail à la convergence de l’art et du numérique. Chargé de cours à l’université Montaigne, Bordeaux, UFR Humanités, Département des Arts Plastiques et Département Design. Doctorant à l’université Montaigne, membre du MICA (Médiation, Communication, Information, Art). 

 

Marcel Freydefont

Scénographe, fondateur du Département Scénographie transféré en 1999 à l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes.  Il a collaboré avec Michel Corvin au Dictionnaire encyclopédique du théâtre, Éditions Bordas, Paris 1991 (nouvelle édition actualisée en 2008).  Il a publié « Les Effets divers de la scénographie », revue 303, Nantes 2005, « L’informe de la ville », Mission Repérages, Éditions de l’Entretemps, Montpellier 2006, « Petit traité de scénographie », Carnets de la MCLA, Éditions Joca Seria, Nantes 2007, Lectures de la scénographie, CRDP Pays de la Loire, Nantes 2007. « Cette ville met nos vies en scène », Place publique n° 8 mars-avril 2008 ; « Le dialogue des belvédères », Place publique n° 40 juillet-août 2013.

 

Norbert Hillaire 

Essayiste, théoricien de l’art et des technologies, artiste, Norbert Hillaire est professeur à l’université de Nice Sophia Antipolis et directeur de recherches à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, laboratoire Art et Flux, Institut ACTE. Son ouvrage, L’art Numérique, co-écrit avec Edmond Couchot (Flammarion), fait aujourd’hui référence. Il préside l’association Les Murs ont des idées, spécialisée dans le design de services et d’hospitalité. Dernières publications, « L’art dans le Tout Numérique », Art Press 2 (N° 29). La fin de la Modernité sans fin, l’Harmattan (2013). À paraître, Réparer le Monde, Scala, 2015. Ses Photomobiles interrogent les relations entre peinture, photographie et cinéma et sont régulièrement exposées en France et à l’étranger. 

 

Jacques Athanase Gilbert 

Professeur de littérature générale et comparée à l’université de Nantes. De formation littéraire et philosophique, il s’intéresse aux questions d’imitation, de représentation et d’immersion. Depuis une dizaine d’années, il a étendu cette réflexion aux domaines des humanités digitales. Ses travaux concernent les relations entre mythologie, récit et théorie, toujours. Il a publié Les Variations de l’imitation au Cerf en 2013.

 

Julien Honnorat

Professeur agrégé et docteur en arts plastiques, qualifié aux fonctions de Maître de conférences. Il enseigne depuis 2005 au département arts plastiques et arts appliqués de l’Université de Toulouse 2 et mène une recherche plastique et théorique sur l’esthétique fonctionnelle des appareils comme lieu de résistance à la désubstantialisation numérique (après une thèse au Laboratoire d’Études en Sciences des Arts de l’Université de Provence). Il a notamment publié « De l’appareil photographique au bureau informatique : vers une autre phénoménologie de l’espace trans-figuré » (in Figures de l’art numéro 13, Juin 2007) et « La pensée du corps (transparence et cybernétique) » (La transparence comme paradigme, sous la direction de Michel Guérin, Juin 2008). 

 

Laurent Lescop

Architecte (1994) et docteur en sciences pour l’ingénieur (1999), spécialiste des outils numériques, il est enseignant titulaire et chercheur à l’ENSA Nantes. Il travaille sur la question de la valorisation du patrimoine, considéré comme un lieu scénique, en proposant  une démarche intégrée allant du relevé archéologique à la communication auprès du public. Au début des années 2000, il élabore de nouveaux outils informatiques d’aide à la conception (Prix Innovation) qu’il intégrera dans sa pratique libérale d’architecte (2000-2010). Il cherche à développer, tant dans son enseignement que dans sa pratique professionnelle ou dans ses recherches, une approche qualifiée de « conception narrative » en s’appuyant principalement sur des dispositifs immersifs et des applications travaillant en temps réel.

 

Bruno Suner 

Ingénieur acousticien au Conservatoire National des Arts et Métiers en parallèle de ses études d’architecte à Paris, il complète cette formation par un Master en Histoire des techniques consacré aux lieux de spectacle. De 1985 à 1989, il associe ses collaborations avec plusieurs revues de la presse architecturale sur le thème de l’acoustique, au conseil acoustique, qu’il pratique successivement au sein d’un cabinet (1987-1989), puis en libéral (1992-1995) et enfin, en association, au sein du BET acoustique ALTIA qu’il fonde avec R. Denayrou (1996-2014). En 1995, il crée la société Euphonia pour valoriser les savoir-faire et outils développés dans l’acoustique architecturale dans d’autres domaines d’applications. Il se consacre aujourd’hui principalement à l’enseignement et la recherche au sein de l’ENSA Nantes.

 

Christian Malaurie 

Chargé d’enseignement en anthropologie de l’art et du design, HDR, membre de l’unité de recherche CLARE, équipe ARTES, Université Bordeaux-Montaigne.

 

Alain Mons

Professeur à L’Université Bordeaux III, membre du Mica dernières publications : Les Lieux du sensible / Villes, hommes, images, Paris, Éditions du Cnrs, 2013 ; La Transition du perçu, à l’ère des communications (direction), Ouvrage collectif, Bordeaux, PUB (Presses universitaires de Bordeaux), 2013

 

Nicolas Nercam

Maître de conférences  et professeur agrégé d’arts plastiques à Michel de Montaigne, Bordeaux 3, UFR des Arts, département des arts plastiques. Docteur en Sciences de l’art et Histoire de l’art,  Membre du laboratoire de recherche MICA, Information, Communication & Arts, Bordeaux 3 (EA 4426), « Filiation, “influence” et emprunt à la modernité artistique occidentale : le cas de la production de Francis Newton Souza », dans DÉSI n°1, janvier 2010, Actes de la journée d’étude : «la Filiation», Bordeaux (pp. 59-78). « Construire des Mondes… sans notice ni mode d’emploi », dans la revue Figure de l’art n°XX, Le syndrome de Venise : la “biennalisation” de l’art contemporain, numéro dirigé par Bernard Lafargue, Presse Universitaire de Pau, 2011, (pp.245-265). Participation à l’ouvrage Dictionnaire de l’Inde contemporaine, sous la direction de Frédéric Landy, Armand Colin, Paris, 2010.  Rédaction de deux notices « peinture » et « sculpture ». 

 

Colette Tron

Auteur et critique, elle utilise différents supports d’écriture et d’édition, du livre aux médias numériques. Directrice artistique d’Alphabetville à Marseille, espace de recherche et d’expérimentation des écritures multimédia, les relations entre langages et médias s’y explorent au travers d’ateliers et de résidences, d’événements thématiques tout public, ou se diffusent sous forme de publications et de ressources web. Dans une perspective manifeste de constituer un espace public critique, les champs de pensée tentent des articulations entre arts, technologies et culture, ainsi que la conception de nouvelles approches pratique(s) et théorique(s) de l’art et de la culture.