Newsletter

PayPal

Surmarionnettes et mannequins

Études, réflexions et témoignages sur les oeuvres de Craig, Kantor, et des artistes qu'ils ont influencés jusqu'à aujourd'hui.

Plus de détails

  • Genre : Actes de colloque
  • Format : 15 x 21 cm
  • Pages : 512 pages


35,00 € TTC

Voulant donner à voir, sur la scène, « cette vie mystérieuse, joyeuse et superbement aboutie que l’on appelle la Mort », Edward Gordon Craig propose en 1907 de remplacer le comédien de chair et de sang par son double artificiel, la Surmarionnette. Près de soixante-dix ans plus tard, le mannequin en compagnie duquel Tadeusz Kantor fait entrer l’acteur vivant sur la scène vient nous rappeler que le théâtre prend sa source dans les territoires de la mort.
Nombreux sont, aujourd’hui, les artistes qui se ressaisissent de ce double héritage, repoussant les limites du théâtre d’acteurs et du théâtre de marionnettes pour explorer les relations entre corps biologique et corps artificiel, représentation de la mort et représentation du vivant.
Ce volume rassemble les actes d’un colloque international organisé par l’Institut international de la marionnette du 15 au 17 mars 2012, et qui a réuni des spécialistes, des universitaires et des artistes venus du monde entier. À travers la diversité des créateurs évoqués (d’Oskar Schlemmer à Gisèle Vienne, de Maurice Maeterlinck à Bérangère Vantusso, de Romeo Castellucci à Kris Verdonck, de Virgilio Sieni à David Girondin-Moab ou Oriza Hirata…), la fascination pour un théâtre d’effigies, où les signes de la vie et de la mort se redistribuent, est ainsi examinée dans ses développements les plus récents, d’un point de vue esthétique, poétique, philosophique ou anthropologique.

 

In order to give shape, on stage, to the “mysterious, joyous, and superbly complete life which is called Death”, Craig proposed, in 1908, to replace the flesh-and-blood actor with an artificial double, the Über-marionette. Nearly seventy years later, Tadeusz Kantor, who had the mannequin enter the stage in the company of the living actor, aimed at reminding us that the art of theatre has its source in the territories of death.
Today there are many artists who seize on these two legacies, pushing back the limits of the theatre of actors and puppet theatre in order to explore the links between the biological body and the artificial body, between the representation of the death and the representation of the living.
This volume which comprises the proceedings of an international conference organized by the Institut international de la marionnette from 15-17 March 2012 brings together researchers, academics and artists from all over the world. Through the diversity of the evoked creators mentioned here (from Oskar Schlemmer to Gisèle Vienne, from Maurice Maeterlinck to Bérangère Vantusso, from Romeo Castellucci to Kris Verdonck, or from Virgilio Sieni to David Girondin-Moab or Oriza Hirata, etc.), the fascination for a theatre of effigies, where in which the signs of the life and the death are exchanged, is thus examined in its most recent developments, from an esthetic, poetic, philosophical or anthropological point of view.

 

Table des matières

Mischa Twitchin
Sur « l’image vivante de l’homme sortant des ténèbres… » dans le Giulio Cesare de Romeo Castellucci
On “the live effigy of man emerging out of the shadows…” in Romeo Castellucci’s Giulio Cesare
Amos Fergombé
Simulacres et transfigurations des corps dans l’oeuvre de Samuel Rousseau
Simulacra and transfigurations of bodies in the work of Samuel Rousseau

Spectres et mannequins sur la scène contemporaine / Spectres and mannequins on the contemporary stage
Brunella Eruli
Pour un théâtre nécessaire — Les Géants de la montagne. Pirandello et Kantor
For a necessary theatre — The Mountain Giants. Pirandello and Kantor
Silvia Mei
Théâtre iconographique : la scène italienne des années 2010
Iconographic theatre : the years two thousand and ten on the Italian stage
Rossella Mazzaglia
Fantômes réels et corps illusoires : la trilogie de Virgilio Sieni d’après De Rerum Natura de Lucrèce
Real phantoms and illusionary bodies : the trilogy of Virgilio Sieni after Lucretius’ De Rerum Natura
Gisèle Vienne
Un itinéraire de création
A journey of creation
Julia Dobson
Troublantes matières : des corps (in)habités dans l’oeuvre de Gisèle Vienne
Troubling matters : (un)inhabited bodies in the work of Gisèle Vienne
Simon Hagemann
Les robots sur la scène théâtrale : précurseurs, enjeux, conséquences
Robots on the stage : precursors, challenges, consequences
Discussion / Panel discussion : Brunella Eruli, David Girondin-Moab,
Didier Plassard, Bérangère Vantusso, Gisèle Vienne
Spectres et mannequins sur la scène marionnettique contemporaine
Spectres and mannequins on the contemporary puppet stage

Cahier d’illustrations / Illustrated section
Notices biographiques des contributeur
s
Biographical notes on the contributors
Marie Vayssière et Stéphane Nota
Présentation du film documentaire sur le DVD offert :
1 + 1 = 0. Une très courte leçon de Tadeusz Kantor
Presentation of the documentary film on the included DVD :
1 + 1 = 0. A Very Short Lesson by Tadeusz Kantor

Crédits photographiques / Photographic credits



  • 1. Titre : Surmarionnettes et mannequins / Über-marionettes and mannequins
  • 2. Sous-titre : Craig, Kantor et leurs héritages contemporains / Craig, Kantor and their contemporary legacies
  • 3. Auteur(s) : dirigé par / edited by Carole Guidicelli
  • 4. Domaine(s) : Marionnette
  • 5. Genre : Actes de colloque
  • 6. Format : 15 x 21 cm
  • 6. Nbr de page : 512 pages
  • 7. Date de Parution : Août 2013
  • 8. ISBN : 978-2-35539-169-9
  • 99. Co-édition : Institut international de la marionnette

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

26 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...