Newsletter

PayPal

Shakespeare : le langage des blessures

Un texte permettant de mieux comprendre les enjeux de la blessure et de ses représentations dans le texte shakespearien, ses mises en scène et ses adaptations cinématographiques. 

Plus de détails

  • Format : 15 x 21 cm
  • Pages : 272 pages


26,00 € TTC

Clifford Armion propose dans ce livre une exploration du symbolisme des blessures dans l’oeuvre de Shakespeare.
Fondée sur une étude approfondie de la médecine, de l’Église et des arts de l’Angleterre élisabéthaine, son étude vise à éclairer le lecteur et le spectateur moderne de Shakespeare. Exposée sous la forme d'un texte très accessible, elle sera utile à la fois aux critiques universitaires, aux metteurs en scène et aux amateurs.
L’ouverture des chairs est ici considérée comme un motif signifiant, un signe langagier dont le sens répond à un nombre défini de règles, d’usages et d’acceptions. En fonction de leur emplacement et de leur forme, les blessures peuvent ainsi signifier la gloire militaire ou la couardise, le rite purificateur du sacrifice ou l’horreur du crime. Au-delà de ce sémantisme complexe, la blessure et l’effusion de sang qui l’accompagne sont aussi un moyen pour le dramaturge d’inviter son public dans une expérience théâtrale participative du danger. L’immédiateté du motif de la blessure et de ses résonances dans l’inconscient, ses multiples variations dans les mises en scène et les adaptations cinématographiques, nous entraînent par-delà les limites d’une culture ou d’une société donnée.

 

Table des matières


Avant-propos
Introduction


Le regard des médecins
Blessure et acte chirurgical
Le corps interne dévoilé
La dissection publique et la mise en scène du cadavre


Le motif religieux
Justification de l’acte chirurgical et de la dissection
L’organisme comme siège de l’âme et lieu de corruption
Le motif de la blessure dans les textes religieux de la Renaissance


La blessure comme inscription
Réflexion préalable sur la nature langagière de la blessure charnelle
La blessure comme témoignage
Incarnation de la blessure et réification du sujet blessé


Les lèvres de la blessure : entre mutisme et parole
Réflexion préalable sur la parole
Les blessures qui parlent d’elles-mêmes
Les blessures que l’on fait parler

Blessure décrite et blessure montrée : questions de mise en scène
Théâtre et cinéma : la blessure représentée
Représentation de la blessure de l’espace scénique
Un dialogue entre la scénographie et le texte


Microcosme et macrocosme : le corps et la nation


Le sensuel et le sexuel
La sublimation de la douleur : les blessures sensuelles
Blessure charnelle et grivoiserie
La blessure du viol


La blessure comme motif premier
Le regard de l’anthropologue et du psychanalyste sur la blessure
Blessure et efficacité scénique : un motif désintellectualisé


Conclusion


Le Shakespeare de Clifford Armion : Langage des blessures
et kaléidoscope universel


Bibliographie

  • 1. Titre : Shakespeare : le langage des blessures
  • 3. Auteur(s) : Clifford Armion
  • 6. Format : 15 x 21 cm
  • 6. Nbr de page : 272 pages
  • 7. Date de Parution : Juillet 2013
  • 8. ISBN : 978-2-35539-155-2

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

26 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...