Newsletter

PayPal

La main qui parle

consacrée aux arts
de la marionnette






Art en pleine effervescence, la marionnette joue un rôle actif dans les différents champs de la création artistique et suscite l’intérêt d’un public en augmentation. Les expériences des anciens et des novateurs se croisent. De nouveaux langages émergent. La recherche d’un renouveau par les artistes de la danse, de l’opéra, du théâtre dramatique, entraîne la marionnette, quelle que soit sa matière, sa forme, sa densité, sa malléabilité, vers leurs scènes. Les frontières entre les arts de la scène s’effacent, les repères perdent de leur acuité. Comme au début du siècle, la marionnette retrouve son rôle de théâtre de référence et, sous d’autres formes de vie fictive, parvient au cœur des scènes contemporaines.
De nos jours, interférences, interdisciplinarité, transversalité sont des mots incontournables dans le vocabulaire des chercheurs, essayistes, philosophes et théoriciens de l’art.
La mise en place d’une collection destinée à l’art de la marionnette est amplement motivée par tout ce foisonnement. Elle se propose d’assumer cet accompagnement vital pour tout art et donc aussi pour la marionnette. Elle est appelée à combler de multiples carences dans le domaine de la recherche scientifique et de l’édition concernant la marionnette. Un projet éditorial établi, raisonné, cohérent, s’impose. Le champ est vaste. Il embrasse toutes les cultures et tous les temps. Plusieurs lignes seront suivies : interroger l’histoire, celle d’où nous venons et celle en train de se faire, réaliser des portraits de créateurs qui ont marqué leur temps, des monographies sur les compagnies et les spectacles faisant acte d’une présence significative, éditer et traduire des textes rares ayant trait à l’histoire de la marionnette, réaliser des outils pédagogiques sur les arts et techniques de la marionnette.
Margareta Niculescu.
Collection développée en partenariat avec l’Institut international de la marionnette.
-->