Newsletter

PayPal

Lignes de corps

Présentation de la collection Lignes de corps par son directeur Jean-Marc Adolphe :

Il y aura des figures, des gestes, des mouvements et des pensées. De l’archéologie et du devenir. Cette collection, Lignes de corps, dessine son parcours dans les territoires et les échappées que la danse forme au contemporain. Depuis l’aube du Xxe siècle – où des pionnières nommées Isadora Duncan, Ruth Saint-Denis, Loïe Fuller, Mary Wigman, auxquels il faudrait rattacher Vaslav Nijinsky, faune évadé de l’ordre classique, inventèrent la singularité du mouvement dansé – jusqu’aux ramifications actuelles d’une chorégraphie multiple et indisciplinaire, le champ est vaste de ces corps conducteurs d’intensités, de rythmes, de tensions et de flux. Paysage en perpétuel recommencement, la danse accompagne mystérieusement les effervescences, les secousses et les crises des époques qu’elle traverse. Nomade, elle pourrait faire sienne ce proverbe kazhak, « là où j’allume un feu est ma demeure », ou adopter la conception qu’ont les Touaregs de l’identité, perception ouverte de ce qui n’est pas encore connu. C’est cette identité en mouvement que la collection Ligne de corps tente d’appréhender, sans se refuser a priori aucune liberté : textes fondateurs, monographies, analyses critiques, fonds iconographiques, etc. À l’aune d’une pluralité unique en son genre, il s’agit aussi bien d’inviter des arts voisins, d’ouvrir des fenêtres, de scruter et de conter. Donner à lire le mouvement qui, comme le disait Henri Michaux, déplace les frontières.
-->